15 février 2017 - 31 décembre 2017
Radio Boréale produit une série sur l'eau souterraine


Radio Boréale est fière d’annoncer la mise en ondes prochaine d’une nouvelle série d’émissions portant sur l’eau  souterraine...
 
lire +

01 septembre 2016
Publication du premier Atlas hydrogéologique de l'Abitibi-Témiscamingue

     
 
lire +




 

12 juin 2012 - 30 septembre 2012
Nouveau projet de 1.2 M$ pour la recherche en eaux souterraines

Rouyn-Noranda, le 11 juin 2012 — L’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue(UQAT) annonce l’obtention d’un deuxième Projet d’acquisition de connaissances sur les eaux souterraines de l’Abitibi-Témiscamingue (PACES AT-2), d’une valeur totale de 1,2 M$. Le PACES AT-2 couvre une superficie totale de plus de 10 000 km2 sur les territoires de la MRC d’Abitibi-Ouest, de la Ville de Rouyn-Noranda et de la MRC de Témiscamingue. L’annonce officielle a été faite au campus de l’UQAT à Amos en présence du ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, ministre responsable de la région de l’Abitibi-Témiscamingue et de la région du Nord-du-Québec et député d’Abitibi-Est, M. Pierre Corbeil, qui représentait pour l’occasion le ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, M. Pierre Arcand.

D’un montant de près de 960 k$, cette subvention gouvernementale est versée dans le cadre du Programme d’acquisition de connaissances sur les eaux souterraines du Québec créé en 2008 afin de dresser un portrait réaliste et concret de cette ressource. L’expertise reconnue de l’UQAT dans ce créneau lui a d’ailleurs valu l’obtention en 2009 d’un premier projet d’acquisition de connaissances de près de 1 M$ pour cartographier principalement les territoires de la MRC d’Abitibi et de la MRC de La Vallée-de-l’Or. Ce dernier est toujours en cours de réalisation et se terminera en 2013.

Les eaux souterraines : un enjeu de société


Ressource en eau potable de plus en plus sollicitée au Québec, les eaux souterraines représentent un enjeu important dans la société actuelle.
Les projets de recherche en cours permettent de faire des percées importantes dans ce domaine. Pour Vincent Cloutier, professeur-chercheur et directeur scientifique du Groupe de recherche sur l’eau souterraine (GRES) de l’UQAT, l’impact de ce nouveau projet pour une région telle que l’Abitibi-Témiscamingue est hautement significatif. « En 2015, au terme de ce deuxième projet, le portrait sur la ressource en eaux souterraines aura été dressé sur l’ensemble des territoires et des municipalités de l’Abitibi-Témiscamingue. Les gestionnaires du territoire verront ainsi à une meilleure conciliation des usages de cette ressource », souligne-t-il.

Des partenaires régionaux essentiels


Le projet de recherche est le résultat d’un partenariat entre l’UQAT, les acteurs de l’eau présents en région, soit la Société de l’eau souterraine Abitibi-Témiscamingue (SESAT), l’Organisme de bassin versant Abitibi-Jamésie (OBVAJ) et de l’Organisme de bassin versant du Témiscamingue (OBVT). Aussi préoccupés par cette question, l’implication de la société régionale a également joué un rôle majeur dans l’obtention de ce projet. « Grâce au soutien financier de la Conférence régionale des élus de l’Abitibi-Témiscamingue (30 k$), de la MRC d’Abitibi-Ouest (30 k$), de la Ville de Rouyn-Noranda (30 k$) et de la MRC de Témiscamingue (30 k$), la mise en œuvre de ce projet est aujourd’hui rendue possible », a d’ailleurs souligné la rectrice de l’UQAT, Mme Johanne Jean, lors de sa prise de parole. « Leur participation démontre l’intérêt et la volonté du milieu de poursuivre l’acquisition de connaissances sur les eaux souterraines pour assurer le maintien de la quantité et la qualité de cette ressource sur l’ensemble de la région », a renchéri le Dr Cloutier.


Source :
Stéphanie Duchesne, responsable du Service des communications et du recrutement
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue
819 762-0971 poste 2222

Conférence de presse PACES-AT 2